[64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

ImageDe la promenade du dimanche au rallye raid, en passant par ton tour du monde à  toi que tu as fait, c'est ici: Organise, rameute, raconte!

Modérateur: Les modos

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar banliou le 19 Juil 2016, 21:07

Une nouvelle aventure du chevalier ricoune !!!
Je m'installe et je suis tout ça !!!
La moto est théorique mais le plaisir est réel
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
banliou
bientôt béatifié
bientôt béatifié
 
Messages: 2265
Enregistré le: 11 Avr 2012, 23:07
Localisation: Desingy (74) - @T RD07 94 - T@ PD06 94

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 19 Juil 2016, 22:05

Suite (Georgia Brown), oui, je sais...


Le Chevalier Ricoune ne tarda pas à arriver à Eauze, capitale de l'Armagnac, nectar béni des dieux où il restaura sa monture chez un manant nommé Leclerc et fit route vers Ayzieu, gigantesque métropole de trois-cents cinquante-deux âmes, les deux dernières étant celles de Marianne et Jean-François, aimables tenanciers du Relais du Cantau, célèbre pour ses soirées animées et ses génocides de palmipèdes. Après un café et quelques palabres concernant son hébergement possible le gromanche en soirée (le Chevalier ne pouvait en aucun cas parler de sa mission), il se dirigea vers le Comté du Béarn sans encombre notoire, à l'exception de trois lents charrois appelés « kampinkars », qu'il mit plus de dix lieues à dépasser vu leur encombrement démesuré, entre le village de Geaune (qu'il projeta de visiter au retour pour s'avaler un liquide de la même couleur) et la ville sainte de Hagetmau, fondée par les Chevaliers Teutoniques au septième siècle.
Il fit halte après Orthez pour avaler un frugal repas dont seuls les Chevaliers en itinérance connaissaient le secret, et fonça vers Donibane Garazi, où il devait retrouver le Chevalier Looping du Médoc dans une discrète auberge, le tout sous un ciel menaçant.
En milieu d'après-midi, il se posa en terrasse de l'estaminet et se rafraîchit d'une cervoise, sans quitter des yeux sa monture qui profitait d'un repos bien mérité, au milieu d'innombrables pélerins aux regards inquiets. Les rumeurs fusaient de toute part, et nombreuses étaient les compagnies de voyageurs qui avaient, disait-on, rencontré un sort funeste dans les sombres montagnes environnantes. Ainsi, l'on voyait dans le centre de Donibane des hordes qui erraient sans but, hésitant à se diriger vers les sentiers, et se parlant de leurs doutes mutuels à mots feutrés. Où que se posaient ses yeux, où que s'orientaient ses oreilles, le Chevalier Ricoune ne pouvait que le constater : la peur avait fondé son royaume.
Le Chevalier Looping arriva enfin, son légendaire sourire ne pouvant cacher la sombritude de son regard. « Je vous expliquerai au refuge, ici, le lieu n'est pas sûr, certaines oreilles indiscrètes pourraient bien traîner, si tu vois ce que je veux dire... ».
« Houlaaa ! », pensa dérechef Ricoune en gaëlique, « cette histoire pourrait bien tourner au jus de pneu, ma monture est toujours sellée et harnachée, prête à décamper... si je faisais dem
- STOP ! Je t'arrête tout de suite, même pas t'y penses ! Tu es ici, tu restes ici, et tu vas jusqu'au bout avec nous, quel qu'en soit le prix. L'affaire est trop grave, et tu as prêté serment, je te rappelle !
- Euh mais bien sûr, absolument, que vas tu chercher, je suis là, cela va de soi, je
- Bien, alors en route, on n'est pas arrivé et les nuages, enfin, tu risque de t'en prendre plein la quiche, vaut mieux pas traîner... ».
Arrivé à la monture du Chevalier Looping, Ricoune comprit la mise en garde le concernant face aux colères légendaires des dieux Matteo et Rhôloudji. Le Bax du Médoc avait voyagé en charroi, et serait donc abrité si les cieux crevaient, ce qui ne serait pas trop le cas du pauvre Chevalier d'Hystrenn Labhytt, cela bien sûr au détriment de sa moyenne horaire jamais très brillante en général. Cheminant derrière le charroi, par une faible visibilité due à un fin crachin, le gentil Chevalier Ricoune se perdait dans ses pensées. Pourquoi le charroi ? La logistique, bien sûr. Le Chevalier Looping était un organisateur hors-pair. Et ces gens terrifiés ? Et pourquoi tant de mystère ? Et pourquoi la pluie mouille ? Tant et si bien qu'il se retrouva arrivé au refuge sans s'en être rendu compte, après avoir cheminé par d'innombrables voies muletières s'évanouissant dans le gris nuage. Là les attendaient deux autres compagnons d'infortune, le Chevalier Guyohm et le Chevalier Banliou, qui venaient juste de prendre possession des lieux.


Et maintenant, quelques enluminures :

Le charroi du Chevalier Looping du Médoc.

Image

Les Chevaliers, de gauche à droite : Guyohm, Looping et Banliou, avant le rituel de l'App Heir Rhôô, abrités dans le refuge de Phagalcette.

Image


Bientôt, bientôt, la suite... :prof
Modifié en dernier par ricoune47 le 25 Juil 2016, 16:53, modifié 3 fois.
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar vanvan631 le 20 Juil 2016, 00:54

la vignette en bas à droite du pare-brise m'est familiaire Image
On a 2 vie; la deuxième vie commence le jour ou l'on réalise qu'on en a juste une.
Image

Quand tu te fous vraiment de ce que les gens pensent de toi, c'est que tu as atteint un degré dangereusement génial de liberté…...
Avatar de l’utilisateur
vanvan631
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 4081
Enregistré le: 24 Fév 2012, 21:04
Localisation: PanzerTex 2012 Lyon

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 20 Juil 2016, 02:06

Suite et fin du Chapitre Premier :

A l'entrée, deux montures de la même variété, à robe identique et tout, saluèrent poliment et accueillirent en frémissant celle du Chevalier Ricoune, à la grande surprise d'ycelui. Serait-ce un bon présage ? se questionna-t-il, décontenancé.

Les trois montures en conférence.

Image


Le Chevalier Ricoune s'empressa de monter son castel amovible, afin de rejoindre rapidement les autres qui s'installèrent dans le refuge.

Ici, une splendide vue sur le castel amovible.

Image


Le charroi du Chevalier Looping, avec son destrier qui piaffe d'impatience avant une aventure.

Image

Assez promptement, les préparatifs du rituel et du repas furent menés par toute la troupe, afin de se consacrer le plus tôt possible au sujet de leur mission. Là, une superbe enluminure d'un typique barbeuque bax de montagne, en torchis et cailloux locaux.

Image


« Par un prompt renfort...
- Hein ?
- Par un prompt renfort, disai-je, le Chevalier Nono nous rejoindra dès potron-minet ! », affirma le Chevalier Looping d'une voix péremptoire qui ne souffrait d'aucune discussion.
« Et deux autres Chevaliers nous retrouveront aux vêpres.
- Aux quoi ?
- Le soir, si vous préférez, pfff... Bon, il s'agit des Chevaliers Philgood et Jean, deux combattants aguerris et de haut lignage, je vous préviens de suite. D'ailleurs, quand vous verrez leurs palefrois, vous comprendrez, surtout toi, noble Ricoune, avec eux, ça rigole pas, faudra t'accrocher ! »
Le Chevalier Ricoune eut du mal à déglutir son rouquemoutte de Fronton. Soudain, son doux Castel d'Hystrenn Labhytt, lui parut loin, mais loin ! Adieu, siestes langoureuses à l'ombre molle des platanes du val de Garonne si accueillant, demain, le danger l'attendrait au bord du chemin. Fucque de cornegidouillasse ! Il en reviendrait vivant, ce n'était pas la première fois qu'il devrait se sortir les doigts pour sauver le monde, après tout ! Sauver le monde, oui, mais de quoi ? Il posa la question au Chevalier du Médoc, qui lui répondit avec un sourire en coin et l'oeil un peu triste :
«De la Sorcière aux Dents Vertes !
- On va tous mourir... », marmona-t-il entre ses dents, tel le Bohort moyen, tout en se reversant un grand godet de vinasse.


Fin du Chapter Ouane :fume
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar TiTi le 20 Juil 2016, 08:35

:lol: :bravo

:popcorn
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
TiTi
Grand sachem
Grand sachem
 
Messages: 29056
Enregistré le: 25 Sep 2005, 18:17
Localisation: Frontignan (34110) - @T96 etc.

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar brunoma18 le 20 Juil 2016, 10:05

Merci pour le partage :-D

\o/
La loi de la gravité,c'est quand même bien pratique,
sinon tous les oiseaux morts seraient toujours en l'air...

http://hobby.pagesperso-orange.fr/France.html

https://www.google.com/maps/d/viewer?mi ... 999972&z=3


Image
Avatar de l’utilisateur
brunoma18
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5143
Enregistré le: 29 Avr 2013, 13:52
Localisation: Chateaumeillant Berry - @T1998

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar ZeDab le 20 Juil 2016, 10:34

:respect merci !
>>>> Téléchargez TransalpageMag n°1 ici <<<<
ZeDab est ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Vosgistan, sa moto est protégée par l'immunité diplomatique.
(merci, Disderi !)
Avatar de l’utilisateur
ZeDab
fait rien qu'à causer
fait rien qu'à causer
 
Messages: 6623
Enregistré le: 21 Oct 2008, 22:32
Localisation: Alsace (68) vignoble ex Mamie 93 puis 92 snif... PANZER1200gs2005

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar philgood le 20 Juil 2016, 12:08

:respect :gloup
une moto , des amis ,c'est le dèbut du bonheur ..............Image
Avatar de l’utilisateur
philgood
Prince de l'aspi!
Prince de l'aspi!
 
Messages: 1171
Enregistré le: 18 Nov 2009, 18:27
Localisation: 33 -@T 91

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar Charly le 20 Juil 2016, 12:22

Ah oui, excellent !! :bravo

Merci, ça fait encore plus envie raconté comme cela. Ca change du style utilisé en Vogistan...
Le quel préféré-je ? :roll:

Charly
:gloup
Avatar de l’utilisateur
Charly
un twin sinon rien!
un twin sinon rien!
 
Messages: 1636
Enregistré le: 07 Nov 2005, 00:04
Localisation: Yvelines/GVQP - T@05 et Yam' 600 XTZ Ténéré

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar paraglandeur le 20 Juil 2016, 13:16

wow
Vivement le Châpitre Toux....

quoi que, vu le titre de la nouvelle quête du Chevalier, je me méfie, je sens que je vais prendre...

<tentative desespérée>
Ricoune, je te rappelle que je fus le seul à t'accompagner pendant que les autres zozios tentaient de virevolter loin devant en se gaussant de tes pignons de 4e et 5e totalement neufs
<fin de tentative desespérée>
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
paraglandeur
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 4204
Enregistré le: 22 Mar 2006, 19:19
Localisation: Pays Basque (64) - BMW R 1150 GS

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar relaxVtwin le 20 Juil 2016, 13:52

De quoi est-ce qu'il s'agit-il donc ici ?

Je connais ce style... Je reconnais ces noms...
Cela me rappelle... Mais oui ! J'y suis !
A un détail près. Il me semble que les enluminures de l'époque comportaient de jolies teintes bleutées :roll:

Encore !
thx
\o/
Prendre de l'angle ? Je passe de 52 à 90° !!! Ca suffit ?
Avatar de l’utilisateur
relaxVtwin
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3807
Enregistré le: 13 Nov 2009, 13:48
Localisation: 35 Breizh - was t@ '87 - 2010 "Gwennidell" - "Kaouenn" 650 v-strom (pas taper !)

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar Rolibulle le 20 Juil 2016, 13:57

Hi, Hi ... :hehe
Remplir ce qui est vide et Vider ce qui est plein ... c'est toute la vie !
Image
Avatar de l’utilisateur
Rolibulle
Grand sachem
Grand sachem
 
Messages: 13722
Enregistré le: 15 Mai 2008, 23:54
Localisation: 69 - T@99 Verte T@89 Bleue

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 20 Juil 2016, 14:02

:mrgreen:
pour Nono, je.... finalement, non, rien.
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar Rolibulle le 20 Juil 2016, 15:26

Trop bon :premier Je m'installe pour la suite :cafe :popcorn :miam et tout ça ...
Remplir ce qui est vide et Vider ce qui est plein ... c'est toute la vie !
Image
Avatar de l’utilisateur
Rolibulle
Grand sachem
Grand sachem
 
Messages: 13722
Enregistré le: 15 Mai 2008, 23:54
Localisation: 69 - T@99 Verte T@89 Bleue

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 20 Juil 2016, 15:54

La chuite :mrgreen:

Chapitre Deuxième : Et ils rentrèrent brocouille (mais pas que)...

Le Chevalier Ricoune émergea de sa délicieuse torpeur aux aurores. Il avait passé une nuit paradisiaque en son nouveau castel mobile, bien meilleure que la dernière en son ancien castel, et surtout, bien moins aquatique. En effet, lors des journées Coyotes de l'année précédente, à Nogaro, il avait souffert de maintes inondations provoquées par une maintenance défaillante de la toiture, ses maigres moyens de hobereau ne lui permettant pas de... mais ceci n'a que peu à voir avec ce récit.
Il se dirigea donc vers l'office du refuge Kaskoleta, où se reposaient ses compagnons, avec l'intention de préparer le café, vu qu'il risquait bien d'être le premier réveillé. Et ce fut le cas. Tout en fourgonnant, il se remémorait les mots du Chevalier Looping. La Sorcière aux Dents Vertes était crainte dans tous les comtés du Pays Bax, elle apparaissait souvent dans les brumes, furtivement, et portait la mal chance, mort et destruction, aux voyageurs imprudents qui croisaient son chemin. Ses intentions n'étaient pas claires, mais les conséquences étaient catastrophiques pour le commerce local et les échanges inter-comtés, des deux côtés de la Frontière Sauvage.
L'oncle du Chevalier Looping, bailly de Saint-Palais de son état, l'avait prévenu la veille, tous ses informateurs avaient des avis convergents : elle était en fait en train de préparer une armée pour prendre le contrôle de toutes les routes d'altitude et y installer des péages, systématiquement. Le peuple Bax étant fier, libre et autonome, il aimait avant tout à choisir par qui il allait être tondu, et ses soucis étaient remontés aux plus hautes autorités du Pays. La réputation des Chevaliers du Grimoire n'étant plus à faire, c'est tout naturellement que le Bailly de Saint-Palais fit appel à eux, pour résoudre le problème. Leur mission était donc simple, du moins sur parchemin : localiser la Sorcière, la neutraliser, et détruire les arsenaux de son armée maudite. Pour pouvoir attaquer efficacement l'ennemi, le Bailly dit au Chevalier Looping qu'il devrait consulter les Basajaunak, les Seigneurs Sauvages, dans les environs de l'enchantée forêt d'Iraty. Mais ceux-ci se méfiant des humains depuis des millénaires, ils étaient extrêmement difficiles à contacter, et très dangereux car leurs pouvoirs étaient terribles. Pour ce faire, les Chevaliers devraient trouver les « Pierres qui chantent », seul moyen d'appeler les Basajaunak (par des incantations bien spécifiques), et pour les trouver, il faudrait suivre les « Cailloux marqués », stèles numérotées. Le problème, car il y avait un problème, était que les numéros changeaient tout le temps. Il fallait donc faire vite dès que l'on avait détecté un Caillou marqué, et trouver le suivant avant que son numéro ne change. Pour corser le tout, la nuit, les Pierres qui chantent devenaient les « Pierres qui marchent », et le Chevalier pouvait deviner la suite. Ce qui était à un endroit un jour pouvait ne plus l'être le lendemain.
Le Chevalier Ricoune comprenait mieux maintenant pourquoi on appellait Euskal Herria « le Pays de l'Eternel Changement », et donc la difficulté de cette quête.
Il se reversait une tasse de café lorsque l'intrusion d'un couple de pélerins le tira de ses réflexions. Au teint rosé foncé de leur peau et aux accents de leur étrange langage, il fit la déduction qu'ils étaient probablement des Angles d'Outre-Manche, qui s'en allaient expier des fautes somme toute bien anodines sur le Géhère Dix, long chemin de pénitence qui traversait toute la montagne du levant au couchant et inversement.
Il se surprit à deviser gaiement avec l'accorte damoiselle en son langage (que le Chevalier pratiquait occasionnellement avec maestria), surtout quand son compagnon s'en fut allé aux bains. La conversation menait bon train quand soudain les Chevaliers Guyohm et Banliou apparurent dans le chambranle de la porte :
« -Palsambleu que voilà notre gent Chevalier en bonne compagnie !
- Nous-aurait-il célé quelques talents cachés, en matière de course à la gueuse (et je ne parle pas de cervoise, là, on sait déjà) ?
- Et il cause en Angle de surcroît !
- Ce serait bien la première fois que notre Ricoune aurait envie de prendre de l'Angle, si vous voyez ce que je veux dire...
- Il suffit, marauds ! Le café est prêt, servez-v... »
Un effroyable fracas provenant du contrebas du refuge, non loin du castel amovible, interrompit tout net le Chevalier Ricoune.

A suivre... pitaingue, ça c'est du cliffhanger :hehe
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar Denis le 20 Juil 2016, 15:56

Cette magnifique narration merite toute ma Ricoune essence :gloup
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Denis
vous pourrit tous!
vous pourrit tous!
 
Messages: 1065
Enregistré le: 04 Mai 2009, 19:22
Localisation: LESTIAC 33-v@r@dero

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 20 Juil 2016, 17:14

Merci à tous pour vos encouragements :respect ... c'est loin d'être fini :prof

Suite ici :

Les trois Chevaliers sortirent de la grande pièce en courant, bousculant tout sur leur passage, laissant la charmante Angle à son étonnement, et descendirent l'abrupte pente qui les menait vers un insolite spectacle à proximité du castel du Sieur Ricoune. Un percheron bavarois gisait sur le flanc, urinant comme une vache souffrant de cystite virulente, et un chevalier en ordre de bataille se tenait debout à son côté, le regard fixe, prononçant des phrases plutôt incohérentes, surtout au non initié :
«  Deux lutins rouges plus six lutins bleus.... eueueuhhh...  treize virgule sept volts... euh non NON ! Dédépé.... dédépé... onze lutins rouges moins sept bleus... non... NON ! AAAAAAH !!! Les lutins rouges vont du plus vers le moins, les bleus c'est l'inverse... ou le contraire... trois volts cinq, c'est pas assez, non... non... dédépé égale... Kirchoff.... Kirchoff... mais que disait-il, déjà ?? Onze lutins bleus moins quatre lutins rouges.... égale... mais égale quoi ?! C'est pour ça... elle est ici... elle est ici ! ELLE EST ICI !!!! Naaaaan ! Pas les chicots !!!... »
Les trois chevaliers laissant le pauvre hère à son infortune entreprirent prestement de remettre la monture sur ses pattes et revinrent vers l'obnubilé voyageur.
« Si je prends quinze lutins rouges... moins trois lutins bleus... mfff... groumpff... dédépé... hue égale érie... gngngn... lutin bleu... ». Un choc violent sur son heaume interrompit le forcené. Le Chevalier Guyohm, en homme d'action qu'il était, venait d'asséner un coup à décorner un cocu, et par là-même rendre toute sa conscience, au légendaire Nono, Chevalier d'Anglet, Grand Chambellan de la Fée Ilictriciti, Mestre des Enluminures et Capitaine des Drones de la Garde du Grimoire. Sur ces entrefaites, le Chevalier Looping débarqua, le regard plus sombre que jamais.
« Il nous faut partir, vite ! Elle sait que nous sommes là, ses yeux et ses oreilles sont partout ! Regardez ce corbeau, là-bas, au bout du chemin, c'est un de ses nombreux espions ! Préparez-vous, prestement ! Et faites manger deux ou trois couquies à ce malheureux, il aura besoin de forces. Ne prenez que quelques vivres et de l'eau, pas de gros armement, nous voyagerons légers ! ».
Quelques minutes plus tard, les cinq Chevaliers étaient en ordre de marche et se mirent en route dans la brume.


Le Chevalier Nono, juste après sa malencontreuse rencontre avec la Sorcière aux Dents Vertes (eh oui eh oui, ça a laissé des séquelles)

Image

Le Chevalier Guyohm, fier de son efficace intervention

Image
Modifié en dernier par ricoune47 le 03 Aoû 2016, 14:56, modifié 1 fois.
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 20 Juil 2016, 22:40

Moins d'une lieue plus tard, dans les monts bordant Phagalcette et surplombant le beau village d'Esterençuby, la petite troupe tomba sur un colporteur d'Outre-Quiévrain en difficulté dans le brouillard. Le Chevalier Looping se porta immédiatement à son secours, car étant sur ses terres, il ne pouvait s'y perdre, et de plus, il redoutait une funeste attaque sur cette pauvre âme en perdition.

Image

Une fois le véhairpet sur la bonne piste, les Chevaliers foncèrent à bride abattue dans le grand nuage, dans l'espoir de s'en extraire au plus vite. A la sortie d'un virage menant à la ligne de crête, soudainement apparut : le ciel bleu. Celui-ci accueillit la petite horde dans une bienveillante clarté solaire matinale, et le sourire refigura sur les visages burinés des Chevaliers. Ils poursuivirent jusqu'à la crête, et firent halte juste au dessus d'un extraordinaire océan de coton. Ils mirent pied à terre et en profitèrent pour graver moult enluminures, dont voici quelques exemplaires :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Au moment de repartir, le Chevalier Ricoune crut entendre le Chevalier Nono marmoner dans son heaume quelque chose comme : « ...lutin rouge...mgngnmm.. plus dix-sept lutins bleus... pfrrr... », et vit immédiatement l'incident arriver. En effet, tout à coup, la teutonne monture se mit à patiner furieusement de l'arrière-train dans l'herbe rase, empêchant de la sorte son équipage de rejoindre la voie carrossable. Au prix d'efforts importants liés à l'altitude, le Chevalier Nono réussit néanmoins à remettre son destrier sur la chaussée, tout en proférant des « Oh ! », "mmmffff.... Lutins bleus », et « Naan ! Pas les chicots tout verts ! ». Le Chevalier Ricoune lui posa une question tout à fait anodine et fut surpris de sa réponse : « Tout va bien ?
- Oui, pourquoi ? ».
Le Chevalier Ricoune, tout à sa perplexitude, poursuivit sa route pour rejoindre le groupe qui s'était avancé sur le chemin, suivi d'un souriant Chevalier Nono. Il décida de garder cet événement pour lui, la journée serait encore longue, et qui sait ce qu'elle leur réservait.
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar paraglandeur le 20 Juil 2016, 23:03

La journée, je ne sais pas ce qu'elle te réserve, mais par contre le Chevalier Nono, lui, je sais !!!


Bon, continue quand même, çà me fait bien rire :premier
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
paraglandeur
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 4204
Enregistré le: 22 Mar 2006, 19:19
Localisation: Pays Basque (64) - BMW R 1150 GS

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 20 Juil 2016, 23:22

:stress
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar Misty le 21 Juil 2016, 10:44

philgood a écrit:un trés bon week end des paysages magnifiques , du soleil des potes en motos , le bonheur quoi !

Image


y avait 7 inscrits? si woui ça tombe (c est pas pour toi maitre Nono) bien, pasqu on dirait les nains qui reviennent du boulot
j aime le son des monos le soir au fond des bois.............. olé!

mieux veau vivre comme un loup que ramper comme un mouton bêlant

si la morosité et l ennui pourrissent vos vies, adhérez à morue&lamproiepourrisseursassociés.com............ réservé aux z intimes non mités cela va de soi
Avatar de l’utilisateur
Misty
Maître des clés
Maître des clés
 
Messages: 423
Enregistré le: 26 Juil 2010, 19:35
Localisation: DRZ400S 2007- Yamaha 660 XTR 2008

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar banliou le 21 Juil 2016, 11:02

Misty a écrit:
philgood a écrit:un trés bon week end des paysages magnifiques , du soleil des potes en motos , le bonheur quoi !

Image


y avait 7 inscrits? si woui ça tombe (c est pas pour toi maitre Nono) bien, pasqu on dirait les nains qui reviennent du boulot

Hey hooooooo !!!!!
La moto est théorique mais le plaisir est réel
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
banliou
bientôt béatifié
bientôt béatifié
 
Messages: 2265
Enregistré le: 11 Avr 2012, 23:07
Localisation: Desingy (74) - @T RD07 94 - T@ PD06 94

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar Flan le 21 Juil 2016, 11:27

Ho pinaise! Le preux chevalier et grand scribun Ricoune est de retour en ses Exploits et ses Gestes magnifiques ! Encore encore! :bravo
Excuse me, but I just have to explode!
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Flan
* L'aubergiste *
* L'aubergiste *
 
Messages: 36461
Enregistré le: 24 Sep 2005, 16:08
Localisation: Valenciennes. Mes motos: Suzuki DR 350, Transalp 88 et Africa Twin 90.

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 21 Juil 2016, 15:14

La suite arrive, patience :prof :fume :ordi :cafe :dada
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] balade pays basque du 8 au 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 21 Juil 2016, 15:19

Misty a écrit:
philgood a écrit:un trés bon week end des paysages magnifiques , du soleil des potes en motos , le bonheur quoi !

Image


y avait 7 inscrits? si woui ça tombe (c est pas pour toi maitre Nono) bien, pasqu on dirait les nains qui reviennent du boulot


Très chère Dame Misty, les GRANDS nains ci-présents sur l'enluminure ne reviennent pas du boulot, mais y vont, et ils sont pas contents :evil: :chier :buch

Je vous invite donc à lire la suite quand elle sera en ligne, vous y trouverez toutes les explications :bisoo
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 21 Juil 2016, 16:25

Sweet :


Quelques lieues plus loin, le Chevalier Looping stoppa la troupe en un endroit nimbé de soleil et expliqua sa stratégie du jour : localiser le premier Caillou marqué et quadriller sytématiquement le secteur alentour pour trouver le Caillou suivant et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'ils arrivent aux Pierres qui chantent, sur tout l'est de leur actuelle position, de l'enchantée forêt d'Iraty jusq'au port de Larrau, ou Uthurzéhétako-Lépoua en Bax des Montagnes, que nous nous contenterons ici d'appeler : Port de Larrau, pour des raisons évidentes. S'ils ne trouvent rien, ils poursuivront la tactique sur tout l'ouest, en direction d'Ochagavia, Aribe et Roncevaux, ils tomberont ainsi, d'une manière ou d'une autre, sur les Pierres qui chantent, le territoire des Basajaunak ayant alors été totalement exploré.
Les Chevaliers, l'oeil aux aguets, reprirent donc leurs pérégrinations, fouillants monts et vaux, et finalement, au détour d'un chemin noyé dans la végétation, en bordure d'un cristallin torrent, trouvèrent leur première Pierre marquée.

Ici, la première Pierre marquée.

Image




Le cristallin torrent.

Image

Les Chevaliers en récupération, après l'effort de leur quête.

Image


Image


Un pratique portulan des lieux.

Image


Les voies autour du lac étant fermées (voir portulan ci-dessus), les Chevaliers furent dans l'obligation de faire un détour pour aller au Caillou marqué suivant, en passant par les Chalêts d'Iraty, constructions étranges léguées par des bâtisseurs d'un autre monde.

Image

Image
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 21 Juil 2016, 17:40

Comme par miracle, le Chevalier Looping découvrit le Caillou marqué tant attendu au Port de Larrau, et décida de modifier le plan initial, sachant qu'ils trouveraient facilement les Pierres qui chantent le lendemain matin, car celles-ci se situeraient en fait pas très loin d'Estérençuby, selon la configuration numérique actuelle des Cailloux marqués, qui devrait persister environ pendant vingt-quatre heures.
Dès lors, le programme de la journée devint le suivant : casser la croûte, localiser les arsenaux de la Sorcière aux Dents Vertes pour pouvoir les détruire le lendemain sans perdre de temps à les chercher, revenir au refuge Kaskoleta et déguster l'axoa de veau amoureusement cuisiné par la maîtresse des lieux qui attendait la horde impérativement pour la septième heure après le zénith.
Et le lendemain matin : aller aux Pierres qui chantent, taper la causette avec les Basajaunak et leur faire cracher le morceau, filer chez la Sorcière et lui faire comprendre qui étaient les Chevaliers du Grimoire, débarquer aux arsenaux maléfiques et les réduire en cendres, casser la croûte, revenir au refuge, faire ses bagages et rentrer en son fief. Simple et efficace, non ? A cette question du Chevalier Looping, ses arguments ayant peu ou prou convaincu son assistance, les Chevaliers répondirent en choeur par un retentissant « okaaaayy ! », et tous se mirent en route pour un arrêt-buffet bien mérité, aux abords d'une bergerie d'altitude.

La bergerie d'altitude, où se sont restaurés les Chevaliers, en un lunaire paysage, insolite et grandiose.

Image

Image
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 21 Juil 2016, 19:39

Après s'être correctement restaurée, la petite troupe se remit en selle à la recherche des maléfiques arsenaux. Cheminant rapidement dans une chaleur de plus en plus oppressante, elle se retrouva à la croisée des chemins sur un belvédère dominant toutes les vallées environnantes. Le Chevalier Looping mit pied à terre et conversa longuement avec un berger de passage, alors que ses compagnons se dégourdirent les jambes en observant la faune et la flore locale.
« Oh ! Des pottokak géants!
- Plutôt des chevaux, non, Messire Ricoune ?  répondit le Chevalier du Médoc, de retour de son entretien, avec un sourire entendu.
- Euuh, certes, Messire, certes...
- Bien. Ecoutez-moi tous ! Ho ! Je vous cause ! Ce brave berger m'a indiquée la localisation probable des arsenaux maléfiques. Ils se situeraient sous le village d'Orbaizeta, au bord de la rivière en contrebas, dissimulés par la végétation. Je ne peux garantir la véracité de l'information, mais je vous propose d'y aller faire un tour, et si c'est bien le bon endroit, comme je le suppose, nous étudierons la topographie pour préparer notre attaque. Par cette piste où vous voyez des moutons traverser, c'est à moins d'une lieue, et par la route, c'est à trois lieues. Qu'en pensez-vous ?
- Euh, niveau fiabilité de la source, c'est du solide ? questionna le Chevalier Banliou.
- J'en ai l'impression. Les villageois entendent de drôles de bruits, et voient de drôles de lueurs lorsque vient la nuit, ces derniers temps, en provenance des abords de la rivière...
- Si la piste est pratiquable, qu'attendons-nous ? interjecta le Chevalier Nono.
- Alors, en selle ! », répliqua le Chevalier Guyohm, tout empli de fougue en sentant l'action approcher.
Ainsi, la Compagnie prit la piste en direction du couchant, traversa le troupeau de moutons qui vaquait à ses occupations préférées : la tonte de pelouse, et s'immobilisa au pied d'une butte, le chemin devenant de plus en plus accidenté.

Le belvédère.

Image


Les pottokak géants.

Image


La fin de la piste roulante, au pied de la butte.

Image
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar ricoune47 le 21 Juil 2016, 22:49

Les Chevaliers firent une nouvelle halte et le Chevalier Looping partit en éclaireur, disparut sur le versant opposé et revint au bout de quelques minutes. Là, il fit signe à sa suite de le rejoindre. Le Chevalier Banliou monta aux nouvelles avec son destrier et, presqu'arrivé au sommet, curieusement chût du côté droit. L'écho ramena bizarrement quelques bribes de sa voix où l'on crut comprendre quelque chose ressemblant à : « ...qu'elle est vilaine ! Regardez-moi ses ratiches verdâtres ! Aaaah !... » et d'autres borborygmes moins intelligibles. Il redressa sa monture et rejoignit le Baxo-Médocain, échangea quelques mots avec lui et redescendit à pied vers les trois Chevaliers restés en bas du fatidique chemin. Il leur expliqua que le chemin était technique, certes, mais praticable jusqu'en bordure du village, mais que ceux qui ne s'en sentaient pas pouvaient prendre la route pour les rejoindre à l'entrée de l'agglomération. Il éluda cependant toute allusion à sa chute, et repartit vers la crête.
Les trois Chevaliers décidèrent de passer par la route et, donc, firent faire demi-tour à leurs fringants palefrois. Et là, en moins de temps qu'il en faut pour dire « paf !», le Chevalier Nono se retrouva au sol, reprenant ses balbutiements inintelligibles au commun des mortels, sa monture sur le flanc droit urinant tout ce qu'elle pouvait. Les deux autres compagnons se précipitèrent et redressèrent rapidement le bavarois percheron, et observèrent un instant leur camarade, qui proférait des « gnîî.. deux lutins bleus moins trois lutins rouges... rhrhrhââh les vilains chicots... pouâkrrrr... pé égale ùî... blblgngnôôôôhhh... elle est ici... elle sait !... dédépé des lutins rouges moins quatre pies au carré...mfmf pââAAAAhhh !!... ». Les deux Chevaliers commençaient à rire franchement, puis se regardèrent et le Chevalier Guyohm asséna de sa main gauche une calotte sur le heaume de l'infortuné, à en décapiter un sanglier de six ans. « Quoi ? On me parle ? » Les deux compagnons se sentirent soulagés. « On va y aller, maintenant, hein ?», dit doucement le Chevalier Ricoune en relevant délicatement le Chevalier Nono. Le Chevalier Guyohm ramassa un gros morceau d'étrier passager qui avait cassé sous le choc et le tendit à son propriétaire, qui le rangea rapidement sans mot dire dans une fonte. Au moment de piquer des deux, le Chevalier Ricoune remarqua du coin de l'oeil un groupe de vautours qui tournoyaient au dessus d'eux. « Des yeux, elle a des yeux partout... », pensa-t-il.
Après la descente, ils prirent une route de vallée ombragée qui les rafraîchit de toutes ces émotions et retrouvèrent rapidement leurs camarades d'expédition et relatèrent brièvement leur mésaventure, de laquelle le Chevalier Nono n'avait aucune souvenance, à l'exception de l'étrier brisé. De son côté, le duo n'avait pas perdu de temps et confirma que les arsenaux maléfiques étaient bien installés en contrebas du village d'Orbaizeta.
Ils étudièrent donc soigneusement la topographie des lieux, la distribution des voies d'accès, les forces en présence (deux postes de garde faiblement fournis en soldats, deux par poste, mais peut-être plus dans les bâtiments dissimulés), dessinèrent des croquis sur des bouts de parchemin et réservèrent l'élaboration du plan de bataille pour la fin du repas, avec les deux autres Chevaliers en renfort, car le temps passait et leurs estomacs commençaient à se manifester.
Ils se remirent en route et le Chevalier Nono quitta la troupe à un relais de voyage où ils abreuvèrent leurs montures et eux-même. En effet, d'autres responsabilités l'attendaient sur les rivages atlantiques, notamment sa nombreuse descendance, et sa Chaire de Lutinologie du Département des Recherches en Ilictriciti Féérique de l'Université Médiévale d'Anglet. De sucroît, il avait payé plus que son dû de sa personne, le Chevalier Looping expliquerait pourquoi ultérieurement pendant le repas. Les quatre Chevaliers le regardèrent s'éloigner vers le couchant, émus, et mirent le cap sur Esterençuby.
"Freiner, c'est avouer sa défaite."
Avatar de l’utilisateur
ricoune47
use son clavier!
use son clavier!
 
Messages: 5683
Enregistré le: 11 Oct 2007, 12:36
Localisation: Agen 47 (Lot et Garonne) T@88 en miettes

Re: [64] [CR] balade pays basque du 8 - 10 juillet

Messagepar paraglandeur le 22 Juil 2016, 00:07

Gisant déposé au dessus du cénotaphe du pauvre Chevalier Ricoune d'Hystrenn Labhytt.
Image

On remarquera que l'emplacement est resté connu et qu'il est régulièrement visité comme le prouvent les nombreux présents déposés aux pieds du sculpté.
Des rites initiatico-démoniques semblent êtres pratiqués, au cours desquels l'esprit du Saint Homme est invoqué sous le pseudonyme de Ricardo.
L'origine de cette saubriquade semblerait venir de son penchant pour une décoction d'herbes anisées. Mais cela ne reste qu'une hypothèse peu étayée.


Les armoiries du Chevalier
Image
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
paraglandeur
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 4204
Enregistré le: 22 Mar 2006, 19:19
Localisation: Pays Basque (64) - BMW R 1150 GS

PrécédenteSuivante

Retourner vers Balades, sorties, voyages,...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Minjard et 4 invités