L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Image ACCES LIBRE SANS INSCRIPTION! On refait le monde... Ici les sujets qui ne rentrent pas dans les z'aut rubriques, même en forçant bien ;-)

Modérateur: Les modos

L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 21 Mar 2018, 06:16

Image

Plus de 2 millions de Français et Françoises à l'étranger : les chiffres augmentent toujours ... alors que le monde évolue, sans reprendre les souvenirs ( qui ne sont plus d'actualité en 2018) de mes nombreux voyages, sans passer par les forums spécialisés où il y a du grand n'importe quoi, ceux qui hésitent à franchir le pas peuvent, sur ce fil, me poser des questions qui ne sont pas dans les guides.

Chaque réponse ne sera valable qu' à l'instant "T". Ca bouge vraiment vite , par exemple pour les visas, la sécurité etc....

Il ne faut pas tricher avec soi-même : il y a toujours la période de découverte, puis d'adaptation, des moments d'incertitudes, de problèmes, et quand on a décidé de se retraiter dans un autre pays, il vaut mieux avoir prévu et anticiper un MAX en cas d'inversion de la vapeur ! sinon le retour en France est une grosse galère... (vécu en janvier 2005, pas triste !!).

La moyenne d'âge du forum permet peut être ce genre d'échanges :?: : afin de ne pas faire un listing des plus et des moins, je préfère répondre à des questions qui ont toutes leur importance ; exemple : si tu ne peux te passer de beurre au petit déj, il vaut mieux savoir comment s'en procurer et le conserver ! :lol:

Le rêve de beaucoup, la belle et grande maison dans un pays chaud avec des vahinées qui te font de l'air dans le hamac et le boy qui nettoie ta moto, ça c'est sur la carte postale, même si ce n'est pas impossible : ça peut le faire jusqu'au moment où un coup d'état te réveille en pleine nuit et tu te tires une main devant , une main derrière...

Alors il faut LOUER au maximum en 2018 ou acheter sans investir. Pour la caution , la prendre en photo le premier jour... comme souvenir ... :)

Le couple mixte aussi ...il te faudra assurer sa famille en partie, à toi de gérer : ben oui, pourquoi une jolie fille de 30 ans de moins viendrait avec un gros gaillard qui ne se rase pas, pue l'essence et nettoie ses carbus sur la table de la cuisine avec sa brosse à dents ? :pasmafote

Il y a aussi l'administratif ; en cas d'allergie, il faut savoir que ce n'est pas toujours simple... et le plus compliqué c'est côté France. :ouioui Bien sur qu'avec des € ou $ , beaucoup de soucis sont réglés.

Si c'était à refaire pour moi :?: je le referais... pas de regrets. Les voyages et l'expatriation ouvrent l'esprit et ce n'est pas une fracture du crâne.

beaucoup de détails n'existent pas "ailleurs" : au hasard ...permis à points et radars automatiques, contrôles techniques avec 400 points, dates de péremption sur le manger, et même où je suis, la délivrance gratuite du courrier : et là, il vaut mieux connaitre le système local. \o/
Modifié en dernier par saxel le 22 Mar 2018, 01:50, modifié 1 fois.
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (prè)retraite, avec ou sans moto

Messagepar Oiseau bleu le 21 Mar 2018, 07:13

Bonjour,
Je ne compte plus le nombre de fois où, avec mon épouse,( 31 ans de mariage..) on c'est dit qu'on ira au soleil une fois l'age de la retraite arrivée...
ben voila, pour moi, l'age de la retraite est là .. arrivée 2 ans plus tôt que prévue..et avec l'age des problèmes de santé..
Mon épouse, bien plus jeune que moi, devra, dans la conjoncture actuelle, travailler au moins encore 10 ans ..
Partir à l'étranger , au soleil, reste des paroles qui ne seront pas, du moins dans les circonstances actuelles, suivis d'actes, du moins en ce qui me concerne.
Nombreux sont les reportages de personnes ayant tout quitté en France pour aller vivre une retraite paisible dans des pays plus ou moins exotiques, en s'imaginant alors, devant mon poste de télévision, vivre la même vie qu'eux.. et on se met à rêver..
D'un coté , je les admire car il faut une bonne dose de courage, de confiance en soi et bien souvent des connaissances ou amis qui y vivent déjà pour franchir le pas plus ou moins sereinement.. de l'autre coté, une bonne dose d'abnégation, de raz le bol du mode de vie actuelle..
Souvent aussi c'est le cercle familial, l'entourage qui nous retient en place . C'est un peu notre cas, on est très famille, les ptites fêtes d'anniversaire, les repas familiaux aux jours de fêtes, les vacances entre amis..puis on se dit , qu'en fin de compte on est pas si mal que cela ..c'est ptet un peu brinquebalant mais ça tient la route tant bien que mal..
Peser le pour et le contre..ce qui me ferait le plus peur, est la possibilité de se soigner ( ou pas) dans ces pays là .. Soins post cancer, diabète type 2, prothèses articulaires sont devenus mes lots quotidiens..
Mais cela n'enlève en rien la fascination du rêve de vivre au chaud, avec ou sans moto...
J'ai toujours dit que pour la retraite , je me rachèterais une moto.. ça c'est chose faite.. dans quelques années , quand mon épouse aura atteint elle aussi l'age de la retraite , on pourra toujours encore aviser à ce moment là ..
C'est un plaisir que de lire tes posts sur ta vie en terre étrangère, tes péripéties ( ou si tu préfères , tes aventures) c'est un peu du rêve partagé.
En te souhaitant une très bonne continuation..et pleine réussite dans tes projets ..
Lever le coude est la meilleure façon de ne pas baisser les bras....
Avatar de l’utilisateur
Oiseau bleu
Maître des clés
Maître des clés
 
Messages: 309
Enregistré le: 02 Fév 2018, 16:21
Localisation: WEYERSHEIM {67} // Moto: T@ pd06 /1993

Re: L'expatriation à la (prè)retraite, avec ou sans moto

Messagepar ALGO38 le 21 Mar 2018, 07:42

Sympa comme sujet !

chacun sa route, chacun son chemin ...

Je ne pense pas m'expatrier un jour, j'aime mon pays et j'ai jamais vu un pays mieux, du moins sur le papier ou en vidéo.
Oui, c'est le bordel, on est tous le con de quelqu’un d'autre, etc... mais c'est quand même grâce a mon pays que j'ai eu tout ce que j'ai aujourd'hui et quand je vois la misère ailleurs, a part pour les aider, je n'ai rien a y faire, donc...

Mais, j'adore lire les mésaventures et les bonne choses qui peut arriver aux expat, ça prouve que l’être humain est adaptatif, c'est une bonne chose.
La retraite, très honnêtement, je n'en ai pas prévu, j'ai des projets a moyens terme qui me permettrons de vivre dans mon pays, ma région.

J'ai lu "les voyages de Jupiter" et d'autre bouquin qui parle du voyage a travers le monde et ce qui m'en ressort, c'est que je ne souhaite absolument pas jouer les touristes (à pompe a frics), mais si un jour je doit ou j'ai envie de bouger dans le monde, ce sera en itinérance et rien d'autre, pas de sédentarisation pour cette raison.

j'ai bien compris que c'était le boulot qui te faisait t'expatrier et c'est une vie bien sympa que tu as.
au plaisir de te lire, ça fait du bien d'écrire!

\o/
Avatar de l’utilisateur
ALGO38
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 4298
Enregistré le: 02 Avr 2010, 18:31
Localisation: 38390 Parmilieu

Re: L'expatriation à la (prè)retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 21 Mar 2018, 08:29

Merci à vous deux de participer et d'écrire votre point de vue : ayant toujours appeler un chat un chat, respecté les gens où je vais , ce qui aide dans bien des situations, j'avais fait un article dans un journal français sur ce sujet et depuis " ce n'est plus possible "... traduire : " ce n'est pas vendeur " !

Ce matin, j'ai lu ceci, je vous laisse lire, et imaginer ce que devient "Marcel" ... je n'ai pu m'empêcher de répondre que si Marcel n'a plus donné de nouvelles de son retour en France, c'est peut être qu'il est SDF sur un trottoir ... la fin d'un rêve ?

les Africains disent : " toutes les bonnes choses ont une fin, sauf la banane qui en a deux "... :lol:


https://cambodgemag.com/2018/03/24181.html
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (prè)retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 21 Mar 2018, 08:56

Message séparé pour aborder le point SANTE évoqué par Oiseau bleu : ( ton pseudo me rappelle les merles bleus du Sénégal le matin au réveil ) : :-D

Certainement le point le plus important et qui va limiter les choix de destinations. Dans "santé " j'inclus aussi "accidents" et " évacuation" : perso, c'est très limite pour moi, ce qui explique que je suis resté 5 ans dans une capitale où le domaine santé est "moyen" maintenant , pas celui du SAMU. Et on paie à l'entrée, comme au cinéma.
Donc les cocotiers , c'est de temps en temps comme les longs week end en France...

L'assurance maladie est chère, l'assistance aussi ; nous parlons bien pour EXPATRIES et non touriste en vacances mois de 90 jours. mais ... exemple pour mon fils il y a 8 ans, expatrié en Chine avec une maladie bizarre = facture du rapatriement plus hosto là bas = 20 000 euros... assuré :bravo !
Ensuite, les retraités, bénéficions toujours de la CPAM mais une caisse différente et unique , ou alors la CFE caisse des Français à l'étranger, qui rembourse sous 4 mois et pas de tiers payant ; ainsi j'ai une complémentaire française en cas d'hosto en France, pas ailleurs...

Autre point à soulever, surtout pour un(e) célibataire : accidenté dans un pays non francophone ( ou malade), comment tu gères ???

Nous, motards, généralement on anticipe... donc avant d'être hyper malade, il faut consulter ou se décider à rentrer. dans bien des cas, ta moto sera perdue... sauf organisation déjà prévue. :pasmafote ( donc anticipée).

Certains pays francophones pas trop loin sont préférables que la mer bleue à 12 000 km et comme m'a dit le docteur Galmiche, ( ex doc de l'armée en Afrique) vu le mois dernier, " pour rester au Cambodge il faut avoir la santé " CQFD
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (prè)retraite, avec ou sans moto

Messagepar Lifo950 le 21 Mar 2018, 10:29

Je confirme: sympa comme sujet,qui trouve sa place dans un forum de motos taillées pour l'Aventure et les grands espaces! :premier

L'expatriation est un choix réfléchi et qui doit être préparé longuement .
Ces précautions sont encore plus importantes depuis ces dernières années ou les occidentaux peuvent devenir des cibles,ou des monnaies d'échange.

Personnellement, j'ai eu la chance de connaitre l'étranger,en famille,par le biais d'un papa baroudeur...
J'y suis d'ailleurs né,au LAOS. thx
J'ai vécu des moments merveilleux ,basés sur la découverte des autres,de pays et régions magnifiques .
Mais j'ai également gardé de mauvais souvenirs. :(
En 1972,j'avais alors 11 ans,nous étions à Madagascar(pourtant un pays très francophone,peuplé de gens adorables) lors du renversement du pouvoir en place.
La cible principale de la foule à Tananarive,la capitale: Les Malgaches riches....et les Francais(riches aussi au regard de la pauvreté ambiante).
A 13000 Km de la FRANCE,qui plus est à cette époque ou les moyens modernes de com n'existaient pas,nous nous sentions plus que seuls et vulnérables!
nous avons repris l'avion avec soulagement ,sans regrets...nous n'étions là que pour deux ans.Par contre de vrais expatriés,installés depuis plusieurs génerations dans le pays ont dû tout quitter,en urgence,avec gel des biens et des avoirs...et pour eux,ce fut un véritable traumatisme.

Depuis lors,mes déplacements à l'étranger se font avec prudence (en 1998,en famille,je me souviens avoir été bloqué à un Check point douanier entre le LAOS et le VIETNAM...de nuit,en pleine mousson,avec des policiers VIETNAMIENS peu sympathiques qu'il a fallu payer grassement).Pas agréable du tout,comme situation. :pasmafote
Là encore,penser à la corruption généralisée,avec des fonctionnaires sous payés,dont les policiers et militaires,qui se "paient" sur la bête.

Au plan sanitaire,avoir également conscience que le 15 ou le 18 n'existent pas! Ou que nous soyons, en France...voire en EUROPE,un simple coup de fil déclenche des secours,ou que l'on se trouve(en montagne,dans une calanque,en pleine campagne).
Dans les pays dits "chauds",cela n'existe pas ...
Comme dit,un simple accident de la circul peut devenir dramatique,dans un pays ou les transfusions sanguines n'existent pas ...ou ne sont pas sécurisées!
On y pense peu...on se dit qu'il y a Europ ou Mondial Assistance ,si besoin.Oui, c'est exact....mais pas sur place,au moment de l'accident!
Pour l'avoir vécu depuis la GUINEE BISSAO,une évacuation sanitaire ne se met pas en place en quelques minutes...on parle ,au mieux de 10/15 heures....et c'est très long lorsqu'on a une hémorragie !!!
On ne parle pas des épidémies et autres maladies disparues chez nous,mais toujours présentes ailleurs... J'ai connu le Choléra ,dans une capitale Africaine ou le système de santé et hospitalier est toujours inexistant.Le seul recours:Le Doc de l'Ambassade ou celui de MSF,trop démuni et sans moyens...

J'arrête là ce tableau que certain peuvent trouver trop noir...on parlera de l'aspect financier et patrimonial une autre fois...
Mais, comme le dit si bien SAXEL,il faut le savoir pour l'appréhender,l'anticiper et s'en prémunir au mieux. Et ainsi vivre pleinement une expérience fabuleuse
et humainement merveilleuse ! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Lifo950
Habitué...
Habitué...
 
Messages: 47
Enregistré le: 04 Fév 2018, 13:40
Localisation: 82/ RDO3

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 22 Mar 2018, 02:27

S'OCCUPER : ben oui, quoi faire, expatrié et ne travaillant plus ?

Généralement, les retraités expatriés vont vers le soleil... plus de vie extérieure, plus de loisirs possibles...
Un point à ne pas oublier ; le climat dans les pays chauds : les activités doivent se caler sur le mode de vie du pays... y compris la sieste. Déja abordé, les balades moto, avec le retour prévu dans l'aprem, la nuit tombe vite, la fatigue aussi .

Plusieurs cas possibles :

- partir avec sa femme elle aussi à la retraite :oldie :vieux
- partir seul :vieux
- partir avec juste sa retraite :stress
- partir avec un capital à dépenser
- partir dans un pays francophone
- partir dans un pays où ... on ne comprend rien, tout est à refaire... :oops:
- avoir déjà voyagé , plus d'un mois, dans certains pays. Au bord de la piscine 4 * ça ne compte pas :wink:

A l'âge de la retraite, c'est bien moins facile pour certaines choses... :sniff comme demander du papier à poncer en 400 à un Khmer ! tu peux essayer d'imiter le bruit du ponçage, souvenirs garantis :lol:
Nous avons tous des idées, mais sont elles réalisables ? J'ai testé l'humanitaire... qu'il ne faut pas trop déranger, leur donner de l'argent leur suffit dans beaucoup de cas.
Testé aussi, le bricolage ; il faut donc tout racheter, les outils, l'établi etc.... en qualité chinoise , à moins d'envoyer ses affaires en container depuis la France. Ca, c'est vraiment pour s'occuper, car le plus souvent, localement, ça ne coûte pas cher la main d'oeuvre ( qu'il faut surveiller ) : exemple, actuellement ,pour 50 $ on te repeint un scoot ou une 125.

Chacun son truc, il y a aussi la communauté francophone; chacun verra sur place... il faut trier ! certains attirent plus que d'autres, suivant l'inventaire de leurs frigos :gloup

Egalement ceux qui peuvent bouquiner 24/24, prévoir de quoi, et maintenant le ouebe : ça aide bien , parfois trop car on reste à l'ombre de son écran, au détriment des relations. :ordi La culture locale , après quelques mois, parfois limitée, ne suffit pas à s'occuper.

Aussi, le lieu : en brousse ou "province", c'est très limité après quelques temps ; bord de mer ou rivière, il y a de quoi ; dans tous les cas, le budget sera à prévoir : par exemple, en Indochine, il y a des Transalp PD06 , chères , et s'il faut commander des pièces, livrable par des sociétés privées, je vous laisse deviner la facture. Les arrangements par des sociétés ou expats français travaillant dans le pays c'est terminé.

Enseigner bénévolement suivant sa formation : possible, et valorisant de transmettre ses expériences, sauf que trouver pour un peu de temps ( ben oui, c'est la retraite !) n'est pas toujours possible. Et le temps complet, ce n'est pas 35 h...
Pour rappel, la majorité des pays "chauds" ne vendent pas de terrain aux étrangers ; et donc se construire une superbe maison en bambou, une case en terre, ou autre chose, va demander un montage financier et administratif qui n'est pas sur à 100%... Les exemples ne manquent pas...la maison à peine terminée, l'expat rentre en France quelques jours et lors de son retour ... :arrow: . la famille de sa copine superbe a pris possession des lieux. :cry: ( Patrick en Thaïlande = à chaque voyage il devait se racheter une mobylette :mrgreen: ).

La rotation des retraités expats dépend des pays , de l'adaptation, de l'expérience à l'étranger pour certains et ... de l'ennui : ayant testé plusieurs pays, sur 2 continents, le constat est qu'il n'y a pas de paradis éternel pour retraités, du moins sur terre. :lol:


Deux Transalp au ponçage... le truc qui n'est pas trop sympa à faire :(

Image

J'ai longtemps regardé pour faire une maison bambou, le bois étant plus cher... Prix de revient bas , donc pas d'investissement lourd. Toujours le risque de ne plus être chez soi en cas de souci...
Image
Image
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 24 Mar 2018, 04:26

Une qualité nécessaire pour s'expatrier ; sur le forum ça ne doit pas trop poser de problèmes...

ETRE BRICOLEUR, y compris avec le sytème D . Et vérifier les travaux... Surtout pour votre ordi ...

Dans les pays hors Europe où des retraités aimeraient vivre, ils sont tous ... ce dont vous avez besoin : menuisier, electricien etc...
Quelques photos de mon appart actuel à phnom Penh, qui était certainement prévu pour la famille du proprio et qui doit avoir moins de 10 ans : Il y a 2 salles de bains, courant ici, avec le même système d'éclairage !! le tuyau d'eau encastré aussi, c'est du luxe dans les années 2000 mais parfois il dépasse... le trait foncé par terre, c'est le carreleur qui a posé la disqueuse qui tournait toujours.

La mécanique trottoir m'impressionne toujours autant ; quand à faire confiance à 100 %... :cry:
A Dakar, j'avais loué un appart juste refait à neuf et me doutant que le proprio avait les clés, j'ai voulu mettre un verrou : pas de perceuse, j'ai donc demandé à un "menuisier " du quartier de s'en occuper : une heure plus tard, les deux "pros" n'ayant pas terminé, je regarde et :pasfou : ils avaient monté le verrou à l'extérieur de la porte d'entrée!!

Image

Tirer le 230v de la salle de bain N°1 à la N° 2 : pas de domino ni boite de dériv...

Ensuite , si le néon et la réglette sont morts, en installer une autre... près de la douche c'est mieux :
Image

Généralement le mobilier et la hauteur des portes sont prévus pour la population locale ...petite ou grande : audessus de l'évier de la cuisine, il faut un casque avant de se pencher en avant...

Image

Image

Il y en a plein comme ça , ça donne une idée des travaux pour ceux qui veulent s'expatrier et construire ; sur le fil Afrique au Mali, j'avais posté le chauffe eau ...et les tuyaux pliés.
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 25 Mar 2018, 03:55

Juste un exemple, qui s'est passé dans mon secteur actuel... J'écrivais dernièrement qu'en cas d'accident seul , ça peut tourner à la galère : pour l'instant la moto ne s'est pas encore envolée sur cette vidéo ...
prudence pour un retraité seul, et organisation : copies de papiers, de numéros de téléphone etc ... avec le ouebe, ça aide bien : il faut vraiment le faire .. AVANT, et ne faire confiance à personne : mon dernier exemple concerne le double de mes clés de logement en France ( j'ai gardé un studio) ; perdu :!: et de plus, ce n'était plus le même !!

https://www.facebook.com/TVOfficialChan ... 815440111/
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 25 Mar 2018, 05:22

le volet FINANCIER ; le plus important...

En vrac, quelques remarques, et ça ne sera pas complet :

Quitter la FRANCE à 100% , pour moi ça serait une erreur, du moins les premiers mois. Il y aura donc des frais divers et la retraite ne sera pas utilisable totalement dans le nouveau pays. Raisonner en se disant ; j'ai xxx euros en France avec ça je pourrai bien vivre à l'étranger , n'est pas vraiment la réalité.

Par exemple côté France
- frais bancaires annuels... ( cartes de crédit, etc)
- l'expédition du courrier ( j'ai une société qui s'en occupe pour 17 euros mensuel)
- le garde meubles ou un garage pour stocker sa première vie
- et d'autres choses comme assurances, .. expédition de médicaments, et toujours certaines obligations familiales.

dans le nouveau pays
- frais bancaires que l'on ouvre ou pas un compte, et les retraits aux DAB : ayant testé les 2 , je retire au DAB, plus de souplesse , durant les heures d'ouverture de la banque en cas de souci. Hier, le dab m'a demandé 5 $ de frais plus ceux de ma banque française ; le plafond du bazar étant limité à 500 $ par retrait, je vous laisse calculer sur un an !
- vivre au chaud on économise le chauffage ; c'est vrai mais la clim coûte cher et s'en passer, c'est possible mais parfois trop dur. L'électricité est chère dans beaucoup de pays. ( 0.25kw/h environ)
- tout est facile à condition de payer , un peu, mais souvent... comme les parkings, le gars qui charge les sacs d'achats dans ta vieille bagnole, la maréchaussée en pleine brousse, etc...
- les transports : là, gros sujet...suivant la sécurité locale, les heures, la santé, il faut en prendre et certains ne sont plus jouables à l'âge de la retraite. Avoir son propre transport serait l'idéal, avec les risques que cela comporte. Pour l'administratif, voir si le permis international ou le Français suffit... exemple en Thaïlande, ça passait, au Cambodge ça ne passe plus, sauf $$$.
- dans certains pays, il vaut mieux avoir du personnel ; ta femme va te dire que non, mais ça évite des soucis, même si le gardien dort 24/24. Cela donne du boulot à quelqu'un, qui entretien plus ou moins l'extérieur. Encore un petit budget à prévoir. S'il donne à manger au chien, prudence : quand tu vas le virer, il reviendra de nuit te piller ta télé avec le double des clés et le chien ne dira rien ... ( vécu à Mbour au Sénégal chez Maurice !).
'- les produits européens : tout sera plus cher ... importé, taxé, frigos si ce sont des aliments frais... j'ai donné des exemples, dont maintenant je me passe : le " caprice des Dieux "à presque 10 $ à Phnom Penh !

Côté interessant : certains produits sont moins chers comme les moustiquaires ( payé 3 $ pour un lit 2 places). Certains vêtements en coton ...12 $ au lieu de 45 pour des chemises Camel, shorts cargo etc ...

J'ai du oublier beaucoup de choses , comme les voyages aller retour de temps en temps, les impôts du pays, ( même si non imposable en France, tout dépend) ... et l'assurance maladie au premier euro ! La moins chère étant la CFE + complémentaire , mais trop cher avec une pension de moins de 1000 euros..

Globalement, il faut se faire un budget très précis avant de faire le grand pas, sauf si vous avez bourlinguer toute votre vie, à pieds, à moto, en stop, ou autrement ... et anticiper , les jours fériés avec les banques fermées ne sont pas les mêmes que chez nous ! ensuite la reprise du boulot...ça rame un peu.

EDIT ; j'avais oublié l'inflation locale et le change avec l'euro
!! nos retraites ne bougent pas mais les prix montent... l'euro était bas en 2017, j'avais perdu 40 % de pouvoir d'achat : en 2018 ça va un peu mieux... ( euro / us dollars)

\o/
mac Giver

A Bamako, quartier Djikoroni

Image
Modifié en dernier par saxel le 25 Mar 2018, 10:41, modifié 1 fois.
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar yop1025 le 25 Mar 2018, 07:38

Coucou !
Peur de l'inconnu, et perte du boulot ?
J'ai un collègue qui a claqué un an de congés sans soldes et qui est parti vivre l'aventure, avec un retour dans 6 mois, ou pas ...
Au moins, il l'aura fait, je trouve ca courageux.

Rien à voir, mais je rentre des USA la semaine dernière.
Moi et ma compagne avons eu un petit souci de santé, bénin en France, mais qui peut gacher un voyage si on le prends pas à la source.
Et là, ca nous a couté une blinde, RDV chez le docteur 105 dollars pour 3 mn, et les médicaments : 60 dollars le truc que nous délivre gratuitement la pharmacie en France.
Ca calme...
Avec mon 660 Ténéré, Au moins je sais quel cylindre tourne mal...
Avatar de l’utilisateur
yop1025
un twin sinon rien!
un twin sinon rien!
 
Messages: 1543
Enregistré le: 05 Déc 2010, 11:42
Localisation: Tarbes 65 - XT660Z Yamaha 2009

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 11 Avr 2018, 01:38

L'expatriation ou le long congé sans solde, c'est sympa mais le retour en France est souvent un parcours commando : je dirais que si on part un an, il vaut mieux ne modifier que le minimum dans l'usine à gaz administrative, sinon, un exemple avec mon bonus de 50 % depuis plusieurs décennies en cas de retour ;

Exemple ; j'avais 50%++ de bonus et plus assuré depuis 6 ans ; la Macif me répondant de passer les voir ( pas de réponse écrite !!) j'ai trouvé ceci ;

Un bonus peut-il se perdre après des années sans être assuré ?
La réponse est non. Le bonus n’a légalement pas de date limite. En d’autres termes, l’assureur ne peut invoquer des années sans assurance automobile pour remettre à zéro le coefficient de réduction majoration (CRM, plus connu sous le nom "bonus-malus").

C’est en effet, l’article 9 de l'annexe à l’article A121-1 du Code des assurances qui précise que « le contrat est interrompu ou suspendu pour quelque cause que ce soit, le taux de réduction ou de majoration appliqué à l'échéance précédente reste acquis à l'assuré mais aucune réduction nouvelle n'est appliquée ».

L’assureur doit obligatoirement tenir compte du relevé d’information de l’assuré.

En revanche, si l’assureur ne peut réinitialiser le bonus-malus, :?: :?: ( pas compris) il peut toutefois appliquer une surprime aux conducteurs qui n’ont plus été couverts durant au moins 3 ans. :lisezmoi
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar dgero le 11 Avr 2018, 06:42

Bonjour Saxel,

En te lisant, je me dis que tu serais en mesure d'écrire un bouquin, une sorte de Road Book (guide du routard) pour pré expatrié !
Cdt Dgero :signe :fume
Avatar de l’utilisateur
dgero
Rossi en trail
Rossi en trail
 
Messages: 727
Enregistré le: 31 Juil 2017, 19:30
Localisation: Betterave Independencia (60) - T@92 - 1300 XJR SP

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 11 Avr 2018, 08:32

Salut Dgero,

Je vais rapidement expliquer pourquoi ce n'est pas possible, même pour s'occuper bénévolement.

Puisque tu cites " le guide du routard " , il y a bien plus de 10 ans que je pestais déjà contre lui, et d'autres ; entre le relevé d'informations ( par ses lecteurs, dans ce cas ) , la collecte d'infos, la mise en page, l'impression, la distribution il faut environ un an : ensuite le client l'achetera lors de son besoin et un max d'infos ne seront plus bonnes. C'est ainsi qu'un soir très tard, je suis arrivé à Dakar et l'hôtel était rasé... :roll:

Idem pour tout l'administratif ; les visas ( exemple au Sénégal, non, oui, non ...), les routes, etc ... Le maxi est au Cambodge , avec beaucoup de changements rapides.

Tu vas me dire qu'il y a des forums : j'en suis vite parti, y compris Slipadvisor, Voyage forum, expat.com, comptes fermés... pas fiable, souvent des gens de passage qui écrivent : " j'ai fait tel pays " ... en 10 jours vol AR inclus et pensent avoir tout vu ! là aussi, vérifier dans le bus en décembre dernier avec des Français qui reprenaient l'avion le soir après une semaine au pas de course: nos échanges les ont surpris... facile de mettre des étiquettes, surtout avec une culture et langue différentes.

Le bob Ricard avec l'appareil photo en bandoulière a disparu à 99% , pas "le guide" sous le bras ; et là, les tuk tuk et autres commercants comprennent vite qu'il y a des plumes sur le pigeon .. :lol: A l'inverse, avec mes 25 mots de khmer, ce matin des femmes me donnaient des ananas au marché, je n'ai pas payé le dépannage de mon téléphone,... Rarement j'ai vu ce conseil dans les guides ; apprendre quelques mots de la langue, même pour 15 jours.

Mon avis : le temps passé sur le web est payant, et surtout bien vérifier les infos récentes avec les dates et sur des sites officiels, parfois les recouper , et jusqu'à la fin, il faut tout lire !!
Bassaka air et Angkor air à 19 $ le vol PP/REP ; l'un est TTC, l'autre Hors Taxes... :pasmafote

\o/
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar jpdm le 11 Avr 2018, 11:36

Expérience perso dans le domaine de la santé au Sénégal.

Je viens de me péter une rotule en faisant du hors piste extrême avec ma Mamie (en fait non, juste un tapis de salle de bains glissant) et je vais donc tester la chirurgie locale.

Samu arrivé en 30 minutes appelé par mes voisins et transfert à l'hosto en ambulance... suivie de la voiture de la fille de la propriétaire de mon logement et de la voiture de sa mère conduite pas son chauffeur accompagné du gardien de la maison. Cela évidemment toutes sirènes hurlantes pour un bobo somme toute bénin. A peine la caravane arrivée, et sans que j'aie besoin de demander quoi que ce soit, tous se sont spontanément employés, qui à faire les démarches administratives, qui à trouver béquilles, gouttière et médicaments, la voiture de ma proprio m'ayant attendu trois heures pour me ramener chez moi car pas d'opération possible ce dimanche. J'ajouterai à cela que la dame qui travaille chez moi a spontanément décidé de s'installer à la maison jour et nuit pour ne pas me laisser seul car je ne suis pas autonome.

Bien que je ne sois qu'un toubab, l'entraide sénégalaise n'est donc pas un vain mot.

J'ai dû depuis recevoir la visite de la moitié de la rue pour s'enquérir de ma santé et je croule sous les beignets, lar et autres jus de gingembre. Je précise que je n'habite pas un quartier européen ( mais ce n'est pas un quartier pauvre non plus ).

Coup de chance ou cas général, je ne sais pas, mais cette sollicitude et ces attentions sont très agréables.

L'hosto, proprement dit, c'est un peu plus déroutant.

Do it yourself en fait.

Lors de la deuxième visite, le médecin des urgences m'a donné la liste des médicaments à acheter pour l'opération et la référence de la broche pour que je la commande auprès du fournisseur dont il m'a donné le numéro de téléphone.

Visite d'anesthésiste vendredi et l'opération sera programmée dès que j'aurais justifié du paiement préalable des frais de l'intervention, que je peux heureusement honorer facilement car pas bien chère (300.000 FCFA, soit 450 Euros)... pour le remboursement éventuel, on verra après.

Pour la qualité des soins, wait and see, a priori c'est l'hosto de Dakar spécialisé dans les traumas sportifs et vu le nombre de sénégalais qui jouent au foot, des genoux en vrac, il doit en passer beaucoup.

\o/

PS garder toujours des liquidités à la maison car tout se paye cash et en espèces, Samu compris
PS 2 la rapidité d'intervention, c'est à Dakar, à l'extérieur c'est autre chose, je n'ose même pas imaginer un accident grave de circulation en rase campagne.
Avatar de l’utilisateur
jpdm
Grand Pignon
Grand Pignon
 
Messages: 227
Enregistré le: 23 Aoû 2016, 15:06
Localisation: Dakar - T@ 1991

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 11 Avr 2018, 14:09

Bon rétablissement ! et merci de ton témoignage qui atteste que ...l'Afrique me manque ; rien à voir avec l'Asie et les exemples trop nombreux* qui sont basés sur l'argent , de suite et beaucoup, sans s'occuper du blessé...

Je tente, comme tu le dis, de garder quelques $ "au cas où " mais entre nous, j'ai du mal ; si dans la rue je me sens assez en sécurité, dans les logements ce n'est pas pareil...surtout lors de jours fériés que cette semaine.

A Dakar , j'ai fait un stage à la clinique Casahouse... dans le cirage 5 jours, ma chance était que je travaillais et le boss a tout payé à l'époque ; 1200 euros plus ambulance...

Nos expériences ne doivent pas être des souvenirs pour les copains, mais expliquer la réalité dans certains pays ...

* le dernier, appris aujourd'hui : un SUV avec un Français croise une moto remorque chargée ; ça ne passe pas et crac... les flics arrivent, après explications et avec des connaissances côté français, la moto doit payer les réparations évaluées à 650 $ : Le gars de la moto revient avec 250 $ et ...c'est le flic qui les garde ! \o/
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar fagus.be le 11 Avr 2018, 20:46

chacun sa route ,
comme lu précédemment

chacun sa route,
pour ma part c'est + 10 kg sur 2ans, en pensant rester actif

chacun sa route
ou est la mienne ,

chacun sa route
ou est la tienne ?

chacun sa route,
6 beau-frères de ma génération sont déjà décédés

chacun sa route
suis-je sur la liste ?

bonne route les amiss, quelque soit notre destination , vrooomm-vroommm

:vieux
Rombière 96, coloris VW, ... taupe et ... souris/
CRF1000 DCT
Ford 3000[/b] 3 cyl année 68 Bleu
Avatar de l’utilisateur
fagus.be
fait rien qu'à causer
fait rien qu'à causer
 
Messages: 6880
Enregistré le: 20 Fév 2007, 18:14
Localisation: Tournai Belgique - T@96 CRF1000 BBR DCT

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 12 Avr 2018, 02:07

Hello

Pour compléter ce que je disais hier ; ce matin sur expat point com en français, des réponses des deux Géo Jesaitou habituels , à un nouveau membre qui demande si avec 1200 $ mensuel elle peut vivre à Phnom Penh ; ils donnent donc leurs exemples, en oubliant un certain nombre de dépenses et en citant un logement au 4 éme sans cuisine , sans machine à laver, sans internet, sans plein de choses à 150 $ par mois ! et le visa à 300 $ oublié aussi... et entre une femme et un homme expatriés, les besoins ne sont pas les mêmes... :gloup :gloup ² ou :oldie coiffeur- massage - cocktail - taxi ...

Papier crayon + calculette ou Excel , y a que ça de vrai, suivant les modes de vie de chacun et ne pas oublier, avant de faire le total , de rajouter + 10% minimum... :ouioui
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 13 Avr 2018, 05:14

Le ouebe aide bien maintenant, à condition de savoir trier et vérifier : s'informer avant le premier départ , des us et coutumes du futur pays... pas facile s'il s'agit d'un pays non francophone , alors il faut être curieux et tenter de comprendre.

Nous avons des origines sur le continent africain, là bas c'est plus facile qu'en Asie : quelqu'un disait, "il ne suffit pas de parler et comprendre le khmer, il faut aussi penser khmer.." : c'est vrai. J'avoue que vieillissant et fatiguant plus vite, parfois j'aimerais être compris rapidement et vraiment compris !

Anecdote d'avant hier soir, alors que j'allais dormir : un sms arrive en langue bizarre... je tente " Google translate " qui ...pas mieux :( ; je relis la fin qui me fait croire que c'est une erreur ( je ne connais pas le N°) et une fille en colère avec un étranger. Afin de ne pas être plus importuné, j'envois un sms " mistake phone number "... et réponse :

-" take phone you "
:lol:

Tu as compris où je traduis ? anglais local, genre Bienvenue chez les chtis, qui peut prêter à tromper. Il manque le "je " mais elle n'a pas pris mon téléphone, seulement utilisé mon numéro de téléphone par erreur ... Ca c'est par écrit ; si j'avais téléphoné, c'était un sketche incompréhensible , peut être rigolo, à prendre en considération en cas d'urgence médicale ou incendie ...

Déjà qu'en pays francophone c'est parfois :?

Un autre exemple , vécu au Gabon : les gars me parlaient du BANGALA. Si on cherche sur le ouebe, c'est une sorte de canne ou ethnie du Congo suivant l'orthographe ; au Gabon ça serait plutôt ceci ...


Image

L'étude du futur pays sur son fonctionnement est donc importante avant d'y aller \o/
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

L'expatriation à la (pré) retraite, avant de partir :

Messagepar saxel le 18 Avr 2018, 07:24

Un "détail" que j'ai peut être zappé ; sur le forum il y a des retraités et futurs retraités : juste expliquer l'un de mes imprévus...

- j'ai travaillé presque 8 ans en Suisse, qui a signé des accords avec l'Europe pour les retraites etc...
- En 2005, les médecinsfrançais ( généraliste,spécialiste, médecin conseil) m'ont proposé une pension d'invalidité à 66% alors que j'aurais pu tenir un boulot cool, temps partiel ou non.

Tu suis ?....

les uns et les autres , m'ont assuré que ces 2 situations comptaient pour ma retraite, ce qui m'a décidé à me poser ici et là au chaud et il est vrai, moins souffrir du dos et arrêter des traitements. Bénéf pour les assurances.

LA REALITE :

- les trimestres en Suisse compteront en trimestres mais pas dans le salaire moyen pour le calcul français, et à 65 ans , non à 62 comme en France. Donc 3 ans à attendre.. avec une inconnue en €€ , puisque la Carsat ne répond pas.

- la pension d'invalidité compte pour le taux ( j'ai 50 %) mais PAS pour le calcul des revenus.

Concrètement ; je vais avoir (mi - 2019 ) le nombre de trimestres suffisant, le taux maxi, et pas de minimum vieillesse pour le moment. La retraite " communautaire " ( mix des deux ) est toujours inconnue...après 2 ans. Inutile de demander un crédit, ne connaissant pas mes futurs revenus, les banquiers rigolent... et me taxent un découvert.


:vieux
Futur expatrié retraité, scanne tout et plus, avant de partir, plus des copies papiers avec toi, ça m'a évité un ou plusieurs billets d'avion pour traiter ces dossiers avec internet et des gens qui ont le cerveau lent.
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar Oiseau bleu le 18 Avr 2018, 07:53

Je trouve ton expérience enrichissante question "choses à savoir" et me donne toujours envie de te lire..
mais je ne sais pas quoi répondre..
Tu parles de demande de retraite , voici mon vécu actuel "demande de mise à la retraite" en France ..
Après 1 année de maladie et soin intensif en 2015, reprise du boulot en janvier 2016, mon employeur me fait une demande si je ne veux pas partir à la retraite ..
en janvier 2016. j'ai à peine 56 ans...le DRH m'explique que dans certain cas , on peux prétendre à la retraite à 56 ans et 7 mois..et je remplis ces conditions en avril 2016.. mais, je me sens "trop jeune pour être retraité...et mon épouse en a encore pour un minimum de dix à douze ans avant retraite.. J'ai décliné l'offre..mais l'idée est resté dans le cerveau et a fait son chemin...La conjoncture, l'état d'esprit, les éternelles manipulations gouvernementales on fait que j'ai alors passé par la case demande de liquidation en décembre 2017 pour mise à la retraite au 1er juin 2018
En France si du coté de mon employeur cela c'est passé sans aucune anicroche,( il faut juste un délais de six mois pour la paperasse, la DRH s'occupant de tout)
coté CARSAT, ce n'est pas la même chose ..pas de réponse pour une éventuelle liquidation de la retraite car .. je n'ai pas l'age légal pour une retraite payé par la CARSAT ( Monsieur, vous êtes trop jeune.. j'ai "que" 58 ans et quelques mois actuellement ) revenez dans deux ans .. sera la seule réponse
il me faudra donc attendre mes 60 ans, voir 62 ans avant d'espérer de toucher une retraite de la CARSAT..
Tout cela pour dire qu'en France aussi les textes sont parfois appliqué d'un organisme mais pas par d'autres.; qu'on n'est jamais à l'abri d'un aléas..ou d'un détail qui fait que ca va dans le bon sens .. ou vers le mauvais sens..
Lever le coude est la meilleure façon de ne pas baisser les bras....
Avatar de l’utilisateur
Oiseau bleu
Maître des clés
Maître des clés
 
Messages: 309
Enregistré le: 02 Fév 2018, 16:21
Localisation: WEYERSHEIM {67} // Moto: T@ pd06 /1993

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 18 Avr 2018, 09:13

Nous sommes d'accord qu'un tableau ne serait pas possible, trop de cas particuliers, entre les pays etc ...
L'échange d'expériences vécues est préférable, si elles sont récentes....

Encore une ...j'ai enfin un visa "ER" soit retraité donc résident ; déjà évoqué, je vais être imposable sur place de 10% sur mes revenus français, pas de convention entre les 2 pays ( juste des dons !) ... quand ? rappel ? ... ce qui ne sera plus jouable pour moi.
300 $ de visa plus 10 % d'impôts, ça va faire le tri des petites retraites, plus le permis de conduire payant chaque année... et encore le dollar est bien en ce moment :!:

Appelle moi citron ... :P

ps : mon vieux copain Roger est actuellement 3 1/2 mois en Inde...comme chaque année ; il vient de m'annoncer que c'est la dernière fois ... comme quoi, se poser à la retraite n'est pas toujours facile.
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

L'expatriation , avec ou sans moto

Messagepar saxel le 02 Mai 2018, 00:51

Une info qui généralement concerne surtout les anciens mais aussi les motards en voyage ( même si autre moto que V52) : ATTENTION à cette info, il faut être fiscalement domicilié en France et non résident ailleurs !!

J'ai fait beaucoup de travaux dentaires lourds (12 couronnes ) au Cambodge ; bien moins chers qu'en France et certains comme refaire les bases des incisives en composite, ma dentiste française ne voulait pas, pas assez cher.

Je prépare le dossier de remboursement par la CPAM et ma mutuelle ( qui rembourse uniquement si la cpam rembourse) et j' arrive à 3670 $ :wink: : un site dentaire en français explique que depuis 10 ans ils s'occupent des remboursements etc ........

Vieux singe, je demande à la sécu avant de poster ; réponse si deux sous : :?

En réponse à votre message du 28.04.2018, je vous informe que les soins
programmés dispensés dans un état membre de l'UE/EEE ne sont plus soumis
à accord préalable de l'Assurance Maladie à l'exception :

- des soins requérant au moins une nuit dans un établissement de soins
(c'est-à-dire les soins hospitaliers y compris les soins de suite et les
cures thermales),
- des soins nécessitant le recours à des infrastructures et des
équipements médicaux hautement spécialisés et coûteux.

Ainsi si vous êtes dans une de ces situations, vous devez, avant votre
départ, adresser un certificat médical établi par votre médecin traitant
au médecin conseil de votre caisse d'Assurance Maladie. Ce certificat
médical devra indiquer :

1. la pathologie,
2. le type de soins qui doit être réalisé,
3. les motifs médicaux nécessitant l'exécution de ces soins à
l'étranger,
4. en cas d'hospitalisation : le lieu de l'hospitalisation, le mode de
transport et un devis.

En cas d'accord, la caisse vous remettra le formulaire S2. En principe
vous pourrez ainsi bénéficier des soins médicaux sur place. Dans le cas
contraire vous devrez faire l'avance de frais. Pour être remboursé, vous
devrez présenter les factures acquittées à votre caisse d'Assurance
Maladie, accompagnées du formulaire "Soins reçus à l'étranger" (S 3125)
disponible sur votre site http://www.ameli.fr, rubrique "Formulaires" de la
barre d'outils située à droite de l'écran. La réponse doit vous être
faite sous 15 jours.

:arrow: Si vous vous rendez dans un pays en dehors de l'UE/EEE, pour bénéficier
de la prise en charge de soins programmés vous devez établir que vous ne
pouvez recevoir sur le territoire français les soins appropriés à votre
état. Avant votre départ, je vous invite à adresser au Médecin Conseil
de votre caisse une demande de prise en charge. Sachez que si vous
n'obtenez pas de réponse dans les 2 mois, le silence de la caisse vaut
refus.

Avec toute notre attention,

Donc, dans mon cas, j'allume le BBQ avec les factures... :vieux
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar fagus.be le 02 Mai 2018, 19:09

:ahhhhh

:vieux :oldie
Rombière 96, coloris VW, ... taupe et ... souris/
CRF1000 DCT
Ford 3000[/b] 3 cyl année 68 Bleu
Avatar de l’utilisateur
fagus.be
fait rien qu'à causer
fait rien qu'à causer
 
Messages: 6880
Enregistré le: 20 Fév 2007, 18:14
Localisation: Tournai Belgique - T@96 CRF1000 BBR DCT

L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 10 Mai 2018, 02:57

Encore une chose à prendre en considération, suivant sa destination : l'Euro a encore chuté ... perdu plus de 5 points face au dollar US , donc sur une petite retraite qu'il faut gérer, baisse de pouvoir d'achat. Je n'ai pas regardé avec les autres monnaies.
Je vais perdre environ 50 $ par rapport au mois dernier, sans savoir s'il va remonter ou non. L'équivalent d'une semaine de nourriture.

graphique sur 1 mois ; https://www.xe.com/fr/currencycharts/?f ... SD&view=1M
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 12 Mai 2018, 03:44

Encore un rappel, à voir pays par pays : la double imposition ou non , suivant s'il y a une convention entre les deux pays ;

J'aime bien les pays où nous distribuons des €, qui ensuite taxent les expatriés retraités avec des petites pensions ... :roll:

Exemple sur le site UFE union des Français à l'étranger :


Quels impôts payer au ******* ?
Le ******* et la France ne sont pas liés par une convention de non-double imposition.
En tant que retraité, vous serez considéré comme un résident fiscal ******, et serez soumis au même barème que les salariés.


A vérifier si l'on reste moins de 183 jours/an dans le pays.
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 01 Juin 2018, 03:22

Salut...

Quelques mots pour être à jour des infos pour ceux ( célibataires) qui se demandent où prendre leur retraite au chaud :

Asie du sud -est, soit 4 pays :

- Climat dur dur, beaucoup de pluie, il faut le savoir ; trop chaud 3 mois de l'année.
- on va dire que le français n'est plus parlé
- adaptation nécessaire sinon on repart assez vite...
- besoin d'une retraite, pas d'une petite retraite ! les nombreux forums en parlent et ceux qui disaient vivre avec 500 ou 600 $ ne sont plus là :wink:
- perso je suis resté n'ayant pas trop le choix financièrement, des soins dentaires en cours, mais proche du burn-out à PP*****. Maintenant dans une ville agréable, nouveau visa 6 mois ( à mettre dans son budget, 165 $ les 6 mois ), évitant les lieux à Chinois , comme je l'avais lu, on en a vite fait le tour ! sachant que le visa retraité ne permet pas de travailler et nous considère résident donc imposable ...

Ne pas confondre ; vivre localement et/ou vivre à l'expatriation : je doute que vous puissiez dormir à plusieurs sur une natte et manger une soupe au petit déjeuner ...

Laos : visa pas évident et pays isolé, pas vraiment adapté pour une retraite.
Thaïlande ; a bien changé...ils ne veulent que les retraités riches... ( 22000 euros sur un compte etc ...)
Vietnam : je n'ai pas bien compris comment y rester à la retraite avec le système de visas... Nord ou Sud, ?... alphabet comme nous mais à parler, je ne comprends rien.
Cambodge : j'y suis... avec prudence, ma meilleure amie. A bien changé depuis mon arrivée, j'envisage d'y rester peut être 3 mois par an, le reste ailleurs, bien qu'en 2018 j'y serai toute l'année sauf évenement familial qui remettrait tout en question.

Voilà ... pas possible de se poser avec son jardin, sa femme, sa moto, son chien... sans se poser plein de questions. J'ai vu beaucoup d'expatriés ici et ailleurs, partir "une main devant et une derrière" , et à l'âge de la retraite = pas bon. :vieux

Et en bonus : l'euro chute à nouveau ...... :stress 10% de moins en quelques jours.
Modifié en dernier par saxel le 01 Juin 2018, 07:07, modifié 1 fois.
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar GrosRobert le 01 Juin 2018, 04:42

[HS] J'ai cru comprendre que tu souhaitais garder l'annonymat sur le lieu ou tu étais mais il apparait dans ton poste juste avant (nom de la ville) je ne sais pas si c'est volontaire ou pas :wink: [HS]

En tout cas il en faut du courage pour partir si loin, quelque soit les raisons. J'espère que tout se passe et se passera bien pour toi :)

A te lire ;) !
Homme a lunettes..... Homme qui ne voit pas bien !
Femme qui rit.... Femme fromage !
Avatar de l’utilisateur
GrosRobert
Indispensable
Indispensable
 
Messages: 124
Enregistré le: 09 Mai 2016, 19:41
Localisation: Ex : 67, 13, 69, 38, 42 et 44. Now : 15 (Aurillac). T@ 88

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar saxel le 01 Juin 2018, 07:19

Merci de ta réponse ; ce n'est pas du courage que d'aimer les voyages et découvrir autre chose, d'autres gens, avec du bon et du mauvais. J'ai appris à ne plus être matérialiste, à voir d'autres valeurs et me rendre compte qu'en Europe, surtout en France, nous voulons toujours mieux et plus ... pourquoi ?

Je suis arrivé ici un peu par hasard... espèrant revenir en Afrique sub saharienne, sauf que maintenant, c'est tendu dans les derniers pays que j'ai connu là bas.

Honnêtement, ceux qui n'ont pas bourlingué avant de venir ici, à part sombrer dans l'alcool pas cher, je ne vois pas trop de raisons après la période de découverte... Un ami français avec restaurant depuis11 ans a quitté le 30 mai avec sa famille :arrow: retour France ! et là, ça sera dur pour tous...

Il est vrai que le voyage est long et cher ...ça limite. L'instabilité locale aussi... pas facile parfois. Et maintenant, se refaire des amis, ça devient encore une aventure... tout le monde abesoin de $$$.
saxel
a pas de vie sociale
a pas de vie sociale
 
Messages: 3628
Enregistré le: 17 Avr 2008, 15:11

Re: L'expatriation à la (pré) retraite, avec ou sans moto

Messagepar Vieux møtard le 02 Juin 2018, 09:32

saxel a écrit:Merci de ta réponse ; ce n'est pas du courage que d'aimer les voyages et découvrir autre chose, d'autres gens, avec du bon et du mauvais. J'ai appris à ne plus être matérialiste, à voir d'autres valeurs et me rendre compte qu'en Europe, surtout en France, nous voulons toujours mieux et plus ... pourquoi ?
(...)

P'têtre parce qu'on a été éduqué comme ça, en bons consommateurs :pasmafote
Avatar de l’utilisateur
Vieux møtard
Grand sachem
Grand sachem
 
Messages: 17529
Enregistré le: 10 Aoû 2006, 12:17
Localisation: Villemoirieu (Isère) @t 2003, T@ 1994, KLR 650 C Pilote 52 ans

Suivante

Retourner vers Autour du zinc

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Dremu et 14 invités